Hypnose

L'hypnose, c'est quoi ?

Hypnose Paris 12 - Hypnothérapeute Paris 12L’hypnose est un état modifié de conscience. C’est un état totalement naturel qu’on a tous connu dans sa vie, à savoir ce moment de rupture qu’on assimile à une rêverie passagère dans lequel on est parfois lorsqu’on fait une activité courante – par exemple lire un livre, conduire sur l’autoroute, travailler sur un écran d’ordinateur, faire un jogging – avec cette sensation d’être dans nos pensées.

La mise sous hypnose est un procédé qui permet d’être dans un état que l’on appelle aussi « transe hypnotique » et qui nous permet d’accéder à la partie inconsciente de nous-même, sans pour autant être endormi. Ce procédé s’inscrit ici dans un cadre d’aide ou d’accompagnement qui a pour but d’aider l’organisme et/ou l’esprit d’une personne à se sentir mieux, soit en changeant certains réflexes ou comportements, soit en apprenant à mieux gérer certaines de nos émotions (peur, phobie, colère, angoisse, stress, concentration, confiance, …) face à certains événements de la vie (passés, présents ou futurs).

Il faut rappeler que la démarche qui nous concerne ici n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle qui consiste à placer une personne sous hypnose à son insu, en un temps relativement rapide, sans aucun objectif bénéfique pour elle.

L’Hypnose Ericksonienne

C’est la plus couramment utilisée aujourd’hui en accompagnement. Elle est nommée ainsi car découle des travaux du psychiatre Milton Erickson qui en est le créateur. Avec lui, l’hypnothérapeute n’a pas pour objectif de fournir une solution à son patient. Bien au contraire, c’est au patient de mettre à profit l’état hypnotique pour accéder à ses ressources intérieures, et de trouver sa ou ses solutions qu’il n’aurait pas forcément pu trouver par lui-même.

Erickson voit l’inconscient comme un « réservoir à ressources » et de ce fait l’hypnothérapeute n’a plus à apporter de solutions puisque le patient lui-même puise parmi ses propres ressources intérieures durant l’état hypnotique pour opérer un changement (comportement , reflexe, …) ou une amélioration en lui (par exemple estomper une douleur, un stress mieux gérer une émotion, une addiction, une phobie, etc …) Cette forme d’hypnose ne cherche pas à comprendre le « pourquoi » d’un problème, mais se focalise plutôt sur « comment » le résoudre. C’est une pratique « orientée solution » et c’est celle que je pratique ici.

L’Hypnose Classique

L’hypnose ancestrale que tout le monde connait (avec parfois une image galvaudée) qui consiste à prendre le contrôle de l’esprit d’une personne en le déconnectant partiellement de son état de conscience, sans toutefois tenir compte de son inconscient et sans s’inscrire dans un cadre pré-établi avec le sujet.

L’Hypnose Humaniste

L’hypnose Humaniste, plus récente créée par Olivier Lockert en 2001, vise à mettre les personnes en conscience (on parle d’état augmenté de conscience), c’est-à-dire en ouverture, en expansion, afin de reconnecter la personne, à elle-même, aux autres, au monde extérieur, pour trouver dans son SOI absolu la réponse à ses problèmes (le thérapeute conditionne le patient à minima, le patient trouve ses solutions).

Les applications de l’hypnose

  • Addiction (tabac, alcool, drogues, sucrerie, …)
  • Dépendances (achat compulsif, casinos, jeux vidéos, tablettes, …)
  • Troubles de comportement (Hyperactivité, TOC, TIC, …)
  • Trouble du comportement alimentaire (boulimie, anorexie, …)
  • Peurs anciennes, angoisses, crise de panique, agressivité
  • Sentiments de rejet, d’abandon, d’injustice, d’humiliation, de trahison, de culpabilité
  • Deuil (d’un être proche, d’une séparation, d’une perte d’emploi, d’une étape de vie, …)
  • Traumatismes, chocs émotionnels
  • Phobies (avion, animaux, sang, aiguilles, altitude, foule,…)
  • Stress, troubles anxieux, trac, nervosité
  • Dépression, burn out
  • Troubles sexuels (impuissance, éjaculation précoce, frigidité, vaginisme, dyspareunie, perte de libido,…)
  • Trouble du sommeil (insomnie, sommeil irrégulier, …)
  • Déficit de capacités (motivation, concentration, volonté, maitrise de soi, goût de l’effort, de la réussite,…)
  • Manque d’affirmation de soi (image de soi, estime de soi, confiance en soi, amour de soi,…)
  • Changement de perception sur soi, sur les autres